Dungeon Twister
Accueil Dungeon Twister Le jeu News Questions - Réponses Compet Forum Téléchargements Liens Contact
Les news
Le Who's who


Florian Vacheresse (Flo de san Kerchuz)


Palmarès:

Champion du Monde 2006
Vice champion de France 2005



Tous ses résultats



L'interview

Le jeu, les jeux etc…


1) Peux tu dresser en quelques mots ton portrait de joueur? Comment es tu tombé dedans ? Quels sont tes jeux préférés, tes meilleurs souvenirs de jeux etc…

Depuis tout petit, j’ai toujours beaucoup joué, même quand je faisais mes devoirs, j’étais, en même temps, sur Populous, Genesia, Dune 2 et autres jeux sur ordinateur (premier ordi à 4 ans, un CPC 464 puis Amiga 600, Amiga 1200, Dreamcast, Gamecube et j’en suis à mon 4e PC…). Les jeux vidéo sont donc mes premières approches du jeu avec notamment des wargames auxquels je jouais avec mon frère (Battle Isles, Hystoryline, Heroes of Might & Magic, Lords of the Realms…). J’y joue toujours beaucoup (enfin, quand j’ai le temps…).

J’ai aussi toujours aimé les jeux de société, d’abords les plus classiques (Monopoly, etc) puis très vite, Heroquest, Space Crusade, Seigneurs de Guerre… des jeux de figurines donc. Malheureusement, avec mon frère, nous manquions de participants pour jouer régulièrement.

C’est donc surtout avec Blood Bowl (jeu à 2) qu’on a vraiment commencé à être de gros joueurs de jeux de plateaux. On a tout acheté d’un bloc (boite de base, extension, toutes les équipes et tous les champions… merci à mon frangin qui pouvait travailler l’été à ce moment là…). On a beaucoup joué et contaminé mon pote (connu sous le pseudo de Griff) par cette passion du jeu. On est maintenant pratiquement imbattables je pense…
Mon frangin possède aussi Space Hulk et 4 armées de Warhammer, jamais utilisées, par manque de temps pour tout peindre…

Enfin, ça ne fait qu’à peine 2 ans que nous jouons de manière intensive à d’autres jeux sans figurines (Colons de Catane, Tikal, Wanted, Citadelles, Munchkin, Mare Nostrum, les Grands Bâtisseurs, Carcassonne, Puerto Rico et surtout Dungeon Twister…).

2) Tu as découvert Dungeon Twister dans quelles conditions ?

Je l’ai découvert au début de notre période « Jeux de plateaux » et grâce à un article dans Ravage qui a donné envie à mon frangin d’avoir un jeu à deux autre que Blood Bowl (qui nécessite quand même de 2 à 3 heures pour chaque partie).

La première partie m’avait branchée moyen : bon jeu sans plus… mais après la deuxième partie, j’ai vite voulu en enchaîner ! Heureusement, j’étais en recherche d’emplois (?) et j’étais donc tous les week-ends dispo pour jouer avec mon frère ou mon pote. On est maintenant un groupe solide de 5 joueurs (Griff, Cram de Kerland, Gloranth, Mika de Kerchuz et moi-même, Flo de San Kerchuz).

3) Et la compétition dans tout ça ? Car la rigueur de bretons a surpris tout le monde au championnat de France.

Eh oh ça va hein !!... j’déconne bien sûr, j’voulais dire : « EH OH, CA VA HEIN !! Non mais j’veux dire, ça va quoi, ouh là là… ».
Sérieusement, la rigueur qu’on applique, on se l’applique d’abord à nous même. C'est-à-dire qu’on ne transgresse pas volontairement les règles (respect du temps, action jouées non annulables, etc) afin d’offrir à l’adversaire un jeu fair-play où l’expression « Exploiter les erreurs » veut dire quelque chose : si après 5 actions on se rend compte qu’on a fait une connerie, c’est super frustrant pour l’adversaire si on les annule afin de faire mieux car il n’a alors pas le loisir de mener les actions qu’il a envisagées pendant notre tour de jeu.

Du coup, si on se tient à cette rigueur, cela peut nous être pénalisant si en tournoi, les adversaires que nous rencontrons ne se l’appliquent pas de la même manière. Nous préférons donc énoncer clairement les règles (qui sont dans le livret) pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté, et donc aucun sentiment d’injustice ni d’un côté ni de l’autre.

Nous n’avons appliqué cette rigueur qu’au championnat de France où il n’y avait pas de débutant mais nous souhaiterions que les joueurs expérimentés s’auto arbitrent un peu plus pour plus de fair-play.

Concernant la compétition en général, avant le championnat de France, j’avais fait 2 tournois officiels et un non officiel. Je les avais tous gagnés jusque là. Mais depuis le championnat de France, je finis souvent 2e…

4) Ton titre de vice champion de France, ça représente quoi pour toi ?

Une défaite en finale…
Non, j’déconne. En fait, c’est plus une source de pression qu’autre chose : maintenant, quand j’entame une partie, c’est « Vice champion de France par ci, vice champion de France par là… » et ça m’oblige à être vraiment impitoyable envers mes adversaires en les faisant pleurer leur mère en fin de partie…
Non, sérieusement, ça me donne juste envie de jouer toujours plus, d’aller à d’autres grandes rencontres et d’être un adversaire digne de ce nom !


Le championnat de France

1) Comment as-tu abordé cette échéance ? As-tu préparé ce tournoi tout particulièrement ?
Avec les potes, on a effectivement préparé le tournoi, laissant de côté Puissances des Ténèbres le temps de l’entraînement. Notre grosse lacune, c’est le Forces Libres (Full Frontal) puisque nous ne jouons jamais comme cela. On préfère le Forces Egales au hasard.

Il a donc fallu créer des équipes et les tester en l’espace de 3 week-ends, à raison d’un tous les 15 jours. L’équipe que j’ai jouée est la première que j’avais imaginée. On s’est aussi entraîné à limiter les parties à 45 minutes, chose qu’on ne faisait jamais auparavant.

2) A la suite de cette première journée, tu as battu Krka, et Olivier, les deux premiers du classement ELO, plutôt pas mal non?
Tu parles ! Des fillettes !


Non, j’déconne. En fait, j’avais reconnu Krka grâce aux photos du site et je me disais : « J’ai une (mal)chance sur 29 de tomber contre lui au premier tour, donc ça devrait aller… ». Perdu ! Première ronde : krka !
En tombant contre le premier du classement, je n’avais pas le droit à l’erreur mais surtout, il fallait rien lui laisser passer ! La pression m’a fait me concentrer comme un fou avec pour seul objectif de le battre. Il me la fait payer lors de la finale…

La partie contre Olivier a été la plus difficile du tournoi et peut-être de toute ma vie… J’ai tout de suite vu qu’il avait l’habitude de son équipe et moi… ben… j’ai du improviser pour l’empêcher de me faire du mal en exploitant à fond le terrain et chaque perso… longtemps mené, je gagne sur le fil.
Le plus ironique, c’est que Chris suivait notre partie et discutait un peu avec nous… Olivier, très à l’aise, n’avait aucune difficulté pour mener la converse tandis que je me triturais l’esprit à chercher des solutions en tentant de répondre de manière pas trop débile à Chris. Ce dernier me disait : « oh, trop dur là… j’vois pas c’que tu peux faire pour t’en sortir… ». Quand je l’ai revu et que je lui ai annoncé le dénouement, il était comme souvent quand il fait des sports d’hiver : sur le cul !

3) Le deuxième jour, changement de format, de mode d’élimination, tes impressions : est ce que tu étais plus tendu par l’enjeu ?

Non, en fait, j’étais beaucoup plus à l’aise en Forces Egales. Mon objectif était de finir dans les 10 premiers (donc 8e minimum en gagnant la première partie), donc, c’est surtout la partie contre Sherinford qui m’a impressionné. Et ce qui me faisait le plus peur, c’était de devoir affronté mon pote en 1/4… son élimination, c’est triste à dire, à été un petit soulagement et m’a donné envie de le « venger » en battant son adversaire.
Ça fait un peu discours guerrier tout ça mais c’est un peu ce qui nous amuse quand on part en virée pour un tournoi : que les bretons battent tous les autres ! Dans la joie et la bonne humeur… :D

4) Et la finale ?

En fait, j’avais effectué un parcours quasi sans faute jusque là (grrr Belsirat contre qui je n’ai offert aucune résistance avec mon équipe bis), et j’ai perdu sur une énorme connerie… Laisser traîner un parchemin de charme à portée d’un jeteur de sorts adverse pendant plusieurs tours… c’est vraiment moyen. On dira que c’est la fatigue et le contrecoup de la quasi nuit blanche entre les 2 journées… :D

Je pense que c’était une partie très tactique, à partir du moment où j’ai subi ma connerie du parchemin. Du coup, je ne sais pas si c’était très beau à regarder, mais je trouve cette défaite vraiment honorable dans le sens où je pense avoir démontré l’utilité de plusieurs persos souvent délaissés par les joueurs (Illusionniste, Pickpoche, Passe-murailles, Clerc et Elémentaire d’eau) en effectuant de belles actions, notamment le combat groupé à 6 personnages me permettant de rétablir la balance en ma faveur, malheureusement trop tard par rapport au temps imparti…
Je préfère donc une belle défaite difficile à une victoire facile (les 2 parchos de charme, si je n’en laisse pas traîner un, m’auraient certainement accordé une victoire aisée).

C’est marrant parce que, une fois encore, Chris était à coté de moi pendant la partie et je n’ai pas eu l’occasion de lui dire un truc intelligent en réponse à ses : « j’aurais fait comme toi mais j’vois pas c’que tu peux faire de plus là… » ; Sous-entendu : « T’es foutu ! ». Il avait raison cette fois-ci.

La suite

1) projets, espoirs et souhaits pour l’année 2006.

Projets : jouer beaucoup ! Surtout quand j’aurais enfin des vacances. M’améliorer à DT, surtout en Forces Libres et participer à d’autres tournois, mais pour gagner cette fois-ci ! ;)

Souhaits : voir enfin ces satanées extensions ¾ joueurs sortir avec tous les persos disponibles et de nouvelles et belles salles ! Sinon, avoir plus de temps pour jouer encore et encore…
Et puis aussi, découvrir une BD voire même un film reprenant le contexte et les persos de DT… ah oui, et aussi le jeu vidéo… et la version solo ! ah, mais ça risque de consommer beaucoup de temps tout ça…


propos recueillis par Nicolas Fuseau, Mars 2006



« retour à la liste

accueil . le jeu . news . questions / réponses . tournois . forum . téléchargements . liens

contact . espace presse . mentions légales
Asmod�e Editions